Vagues de chaleur : protégez-vous !

Le 31/08/2022

En période de fortes chaleurs ou de canicule les personnes âgées et les enfants en bas âge sont les plus vulnérables.

Toutefois, la vigilance de tous est conseillée.

 

Recommandations générales

Rafraîchir son habitation

Pour rafraichir votre habitation, pensez à fermer vos volets ou rideaux et à maintenir les fenêtres fermées dans la journée.

Pensez également à provoquer des courants d’air dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure (généralement le matin, le soir et la nuit).

Évitez le plus possible d’allumer les lumières et plus généralement les appareils électroniques.

Si vous ne parvenez pas à rafraichir votre habitation, passez au moins 2 ou 3 heures par jour dans un endroit frais : grands magasins, cinémas, lieux publics...

Éviter de sortir

Évitez de sortir à l’extérieur aux heures les plus chaudes (11h – 21h). Si vous sortez, restez à l’ombre en portant un chapeau et des vêtements légers et amples, de couleurs claires.

Pensez à vous désaltérer

  • buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins 1 litre et demi à 2 litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale ;
  • ne consommez pas d’alcool, qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation ;
  • évitez les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas) car ces liquides augmentent la sécrétion de l’urine ;
  • en cas de difficulté à avaler les liquides et pour diversifier les apports buvants, prenez de l’eau sous forme solide en consommant des fruits (melons, pastèques, prunes, raisins, agrumes) et des crudités (concombres, tomates, sauf en cas de diarrhées), des compotes, sorbets, yaourts…etc..
  • évitez les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage, etc.).
  • il est déconseillé de boire ou de manger (très) glacé.

En période de fortes chaleurs, la chloration de l’eau du robinet peut être accrue pour des raisons de sécurité sanitaire d’ordre microbiologique. Le goût de chlore peut disparaître si vous laissez l’eau se reposer quelques minutes après l’avoir tirée du robinet.

Recommandations spécifiques aux personnes âgées 

Certaines personnes âgées peuvent ne pas avoir conscience de la perception de la soif.

Si vous mangez peu ou moins que d’habitude, la diminution des apports hydriques d’origine alimentaire doit être compensée par une hydratation supérieure. De plus, l’élévation de la température corporelle doit s’accompagner d’une augmentation conjointe de l’hydratation : par exemple, il faut consommer 0,5 l d’eau supplémentaire par jour si sa température passe de 37 à 38 °C.

Si vous êtes une personne isolée, pensez à vous inscrire sur le registre communal mis en place par votre mairie. Ce registre permet de localiser les personnes isolées pouvant être en difficulté, notamment en cas de canicule, afin de leur proposer une aide adaptée si nécessaire.

Recommandations spécifiques aux enfants et nourrissons

La chaleur expose les nourrissons et les enfants au coup de chaleur et au risque de déshydratation rapide. Prenez des précautions en limitant les sorties et en respectant les recommandations générale : rester au frais et s’hydrater.

Quels sont les signes qui doivent alarmer chez les enfants ?

Signes du coup de chaleur tels que fièvre, pâleur, somnolence ou agitation inhabituelle, soif intense avec perte de poids.

Que faire ?

  • placez l’enfant dans une pièce fraîche, donnez-lui immédiatement et régulièrement à boire ;
  • faites baisser la fièvre par un bain, un à deux degrés au-dessous de la température corporelle ;
En cas de troubles de la conscience, de refus ou d’impossibilité de boire, de coloration anormale de la peau, de fièvre supérieure à 40°C, appelez sans tarder le Samu en composant le 15.

Cas particulier des enfants asthmatiques

  • signalez votre enfant aux responsables des structures qui l’accueillent (école, club sportif, de loisirs, de vacances) ;
  • en milieu scolaire, l’enfant asthmatique peut bénéficier d’un projet d’accueil individualisé.

Recommandations spécifiques aux sportifs

  • Reportez l’activité sportive aux heures les plus fraiches de la journée, voire après la vague de chaleu
  • Aspergez-vous régulièrement le visage et la nuque avec de l’eau
  • Hydratez-vous très régulièrement, avant d’avoir soif, avant, pendant et après l’exercice
  • Restez vigilant vis-à-vis de soi et des autres sportifs

Recommandations spécifiques aux travailleurs

Pour les travailleurs les plus exposés, se reporter aux consignes de vigilance émises par l’institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS)

Fortes chaleur et pollution

Les fortes chaleurs sont susceptibles d’entrainer l’élévation des niveaux de certains polluants (ozone, particules), comme notamment lors des « pics » de pollution atmosphérique (dépassement des seuils d’information ou d’alerte).

Chez les personnes sensibles, des manifestations pathologiques peuvent apparaitre : conjonctivite, rhinite, toux, gêne respiratoire, essoufflements, voire malaises, réversibles en quelques heures. Chez les sujets asthmatiques, notamment les enfants, augmentation de la fréquence des crises d'asthme.

Pour en savoir +, vous pouvez consulter le site de l'observatoire de la qualité de l'air en Région PACA, AtmoSud, en cliquant ici.

 

Mercredi, 31 Août, 2022