Travailleurs handicapés

FAIRE SA DECLARATION TRAVAILLEUR EN SITUATION DE HANDICAP :

COMMENT ET POURQUOI ?

Qu'est-ce qu'un salarié handicapé ?

C’est un salarié dont l’activité et sa participation à la vie en société sont limitées ou restreintes en raison d’une altération temporaire, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. Cela ne veut pas dire que son handicap est visible ou l’empêche d’exercer une activité professionnelle dite classique.

Qu'est ce que l'on appelle "handicap" ?

  • Maladies invalidantes et/ou chroniques : Diabète, allergie, épilepsie, VIH, maladies respiratoires,…
  • Difficultés de vue : Diminution ou perte de vue.
  • Difficultés d'audition : Diminution moyenne ou sévère de l’audition.
  • Difficultés de mouvement : Lombalgies, arthroses, amputations,…
  • Difficultés psychiques : Dysfonctionnement de la personnalité entrainant des troubles de la personnalité et de l’adaptation sociale.
  • Difficultés intellectuelles : Difficultés de compréhension, de concentration, d’apprentissage, d’adaptation,…

Quels sont les avantages à être reconnu travailleur handicapé ?

Si vous obtenez le statut de travailleur handicapé au terme de la procédure de RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleurs Handicapés), cela nous permettra de mieux vous accompagner dans votre quotidien. Vous obtiendrez également le soutien des structures spécialisées (Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), AGEFIPH, l’association OETH de la FEHAP, Cap emploi, CNSA et organismes conventionnés).

Que peuvent vous apporter les organismes spécialisés* ?

  • Abattement sur les impôts,
  • Retraite anticipée dès l'âge de 55 ans (ou majorée),
  • Compensations financières des handicaps,
  • Aide à l’accessibilité et à l’aménagement des lieux de travail, des horaires et des postes de travail,
  • Aides à l’adaptation aux mutations technologiques (formations outils informatiques),
  • Aides au maintien dans l’emploi,
  • Proposition de mesures de reconversion professionnelle,
  • Aide à la mobilité (aide au financement de véhicule, participation aux frais de transport,…),
  • Accompagnement dans les projets professionnels,
  • Mesures permettant l’évolution professionnelle ou le changement d’emploi,
  • Bilans de compétences, d’orientations professionnelles, de remise à niveau, et financement de formations.

* avec l’accord de votre employeur et en fonction de votre handicap

Comment se déclarer travailleur handicapé ?

  1. Compléter le dossier de demande de reconnaissance en 2 exemplaires à l’adresse suivante en joignant les pièces nécessaires (cliquer ici)
  2. Déposer les dossier à la MDPH de votre département de résidence :
    • BdR (13) : 4, Quai d'Arenc, 13002 Marseille
    • Var (83) : Route de la Seyne, 83190 Ollioules
  3. Une commission de décision statuera sur votre situation
  4. Notification de la décision par lettre d’information reçue à votre domicile

Dans votre démarche, vous pouvez vous appuyer sur :

  • Votre référent handicap
  • La Direction des Ressources Humaines,
  • Votre médecin généraliste, spécialiste ou médecin du travail,
  • La Direction de l’Hôpital Européen,
  • Les assistantes sociales ou la CPAM,
  • Les Instances Représentatives du Personnel : délégués du personnel, CHSCT, CE,…

QUEL QUE SOIT VOTRE MÉTIER, LA RECONNAISSANCE D’UN HANDICAP NE REMET PAS EN CAUSE VOS COMPÉTENCES. Une déclaration de handicap est une démarche personnelle et confidentielle. C’est à vous de décider d’en informer votre employeur. CE N’EST EN AUCUN CAS UNE OBLIGATION !