Patient Précaire Isolé

Lutter contre l'isolement et la précarité.

Sensibilisé aux problèmes des patients ne pouvant accéder aux soins de suite en raison de leur impossibilité à financer le forfait journalier, le service social de l'Hôpital Européen a imaginé un projet d'aide au financement du forfait journalier.

En effet, un patient attient d'un cancer, même s'il bénéficie d'une prise en charge à 100% pour ses traitements, doit financer des "restes à charge" tels que le forfait journalier. Certains patients sont dans une situation financière qui ne leur permet pas d'accéder à la CMU mais qui les empêche également de souscrire une couverture santé complémentaire prenant en charge le forfait journalier. Face à ces difficultés certains patients repoussent ou pire doivent renoncer à une hospitalisation ou un suivi en soins de suite.

Ce douloureux constat a conduit le service social de l'Hôpital Européen à participer, depuis 2011, au projet de l'INCa (Institut National du Cancer) sur la thématique "Association et qualité de vie".

Un financement de l'INCa, d'une durée de 24 mois,  permet à présent de prendre en charge le forfait journalier en soins de suite. Ainsi nos patients peuvent bénéficier d'une prise en charge d'au moins 3 semaines supplémentaires après la période d'hospitalisation, permettant ainsi de prolonger les soins prodigués à l'hôpital.

Ce projet novateur participe à réduire l'impact des inégalités sociales en matière accès aux soins.