La politique qualité et gestion des risques

La démarche qualité et gestion des risques constitue une priorité pour l’ensemble du personnel et du corps médical à l’hôpital Européen.

Poursuivant le travail déjà mené dans les Hôpitaux Ambroise Paré et Paul Desbief, tous deux certifiées sans réserve ni recommandation par la Haute Autorité de Santé, l’Hôpital Européen veille au respect des usages et bonnes pratiques dans l’établissement.

La démarche de certification apprécie à la fois le système de management de la qualité mais aussi les aspects spécifiques de l’organisation des soins et des démarches d’évaluation des pratiques professionnelles.

La politique qualité de l’hôpital Européen-Marseille est une composante essentielle de son projet d’établissement. Elle est portée par une démarche globale, collective, organisée et suivie de la gestion de la qualité et des risques intégrée au projet managérial de l’établissement.

La politique qualité de l'Hôpital Européen repose sur cinq axes centraux :

1. L’ancrage de la démarche qualité dans toutes les approches des processus hospitaliers

Cette démarche qualité est pensée comme un processus d’amélioration continue qui prend en compte les résultats et le bilan des actions menées dans le cadre du programme qualité.

Ce programme qualité porté par la Direction, la Commission médicale et les professionnels  est bâti autour des axes retenus par la Haute Autorité de Santé :

 

  • Management stratégique, gouvernance
  • Management de la qualité et des Risques
  • Gestion du risque infectieux
  • Prise en charge des urgences et des soins non programmés
  • Identification du patient à toutes les étapes de sa prise en charge
  • Parcours du patient
  • Droits des patients
  • Prise en charge de la douleur
  • Dossier patient
  • Management de la prise en charge médicamenteuse du patient

 

  • Imagerie, biologie
  • Management de la prise en charge du patient au bloc opératoire
  • Management de la prise en charge du patient dans les secteurs à risque
  • Prise en charge et droits des patients en fin de vie
  • Don d’organes et de tissus à visée thérapeutique
  • Gestion des Ressources Humaines
  • Santé, sécurité et qualité de vie au travail
  • Gestion des Ressources financières
  • Gestion du Système d'information
  • Processus logistiques (eau, air, énergie, déchets, équipements biomédicaux, transport, ….)

 

 

2. La maitrise des risques hospitaliers pour pérenniser une culture forte de sécurité

 

  • Identifier et analyser les risques hospitaliers et mettre en place les actions de prévention
  • Promouvoir une culture du signalement des évènements indésirables et en organiser l’identification, l’analyse et la gestion en recourant aux méthodes d’analyse de risques.
  • Garantir la sécurité des soins prodigués aux patients
  • Garantir la gestion des situations de crise
  • Sécurité incendie et sécurité physique des biens et des personnes

 

3. L’analyse des pratiques pour améliorer le service médical rendu et la performance hospitalière

 

  • Poursuivre le déploiement des démarches d’évaluation et notamment d’évaluation des pratiques professionnelles
  • Optimiser le pilotage interne de l’établissement en développant et en organisant le suivi et l’analyse des indicateurs de qualité et de performance
  • Promouvoir les actions innovantes en faveur de l’amélioration de la qualité des prises en charge (chirurgie robotisée, automate de dispensation des médicaments, développement des essais cliniques et recours aux molécules innovantes...)

 

4. Implication et prise en compte des attentes des usagers dans les démarches d’amélioration de la qualité

 

  • Favoriser l’implication des usagers dans les démarches d’amélioration de la qualité
  • Garantir le fonctionnement de la CDU et promouvoir son implication dans les projets développés dans l’établissement
  • Faciliter l’accueil et l’implication des associations de bénévoles
  • Garantir  l’information des patients en utilisant différents médias (livret, panneaux, télévision, bornes d’information...)
  • Poursuivre la mise en œuvre et le suivi de l’efficacité du dispositif de gestion des plaintes et des réclamations
  • Perpétuer une écoute systématique du patient et faciliter la médiation

 

 

5. Poursuite de notre engagement dans la politique du développement durable

 

 

  • Favoriser les cations de prévention en santé (tabacologie, nutrition, activités physiques, troubles muscullo squeletiques,...
  • Insention de l'hôpital dans le site
  • Développement des énergies renouvelables
  • Economie d'eau
  • Economie d'énergie
  • Plan de déplacement d'entreprise 

Afin de promouvoir le déploiement de la politique qualité,  l’hôpital s’est doté de moyens :

  • Une direction qualité en charge de la politique qualité, de l'évaluation et de la gestion des risques
  • La mise à disposition des documents supports (procédures, protocoles, imprimés…). La gestion documentaire est informatisée et permet la mise à disposition des documents qualité (procédure, protocoles…) pour l’ensemble du personnel en temps réel.
  • des supports de communication : intranet, revue interne, news letter permettent d’informer régulièrement et périodiquement les professionnels sur le suivi de notre politique  qualité/évaluation/gestion des risques et l’avancement de notre programme qualité.
  • des comités dédiés constitués en groupes de travail pluri professionnels impliqués dans la démarche qualité et gestion des risques :
  • La fiche de déclaration des évènements indésirables permettant de déclarer tout incident ou dysfonctionnement, en vue de mettre en place des actions d’amélioration en évitant ainsi que m'évènement indésirable ne se reproduise.
  • Les tableaux de bord et  les indicateurs sont réalisés par services et sont suivis par les instances concernées. Les indicateurs sont diffusés aux professionnels. Ils concernent la satisfaction des patients, le risque infectieux, les plaintes et les réclamations, la prise en charge de la douleur, la prise en charge nutritionnelle mais aussi  les indicateurs obligatoires  IPAQSS, concernant la tenue du dossier patient, du dossier d’anesthésie… (lien indicateurs)
  • La formation permet à l’ensemble des professionnels de soins de maîtriser la démarche qualité et les outils qualité et de gestion des risques.